mur gaulois
mur gaulois
mur gaulois

Gaulois
Ferme gauloise
Ferme gauloise

Outils gaulois

Outils gaulois
Peuple gaulois
Gaulois
Gaulois
Gaulois
Gaulois
LA GAULE CELTIQUE
CONQUETE DE LA GAULE




Les gaulois quiz


Correction Antiquité insription











LA GAULE CELTIQUE
Les gaulois
CONQUETE DE LA GAULE
LA GAULE ROMAINE
LA GAULE CHRETIENNE
CIVILISATIONS MEDITERRANENNES
LES GRANDES INVASIONS












Les petits bourgeois

CHAPITRES

Téléchargement

Les villes

Les Dieux

Les druides

Les Gaulois

Les dieux


La religion des gaulois est mal connue. Les gaulois adorent une multitude de dieux, mais aussi les forces de la nature, comme la foudre. Beaucoup d’arbres, et  surtout de sources, sont divinisés, c'est-à-dire qu’on leur rend un culte.

Les gaulois fondèrent des sanctuaires (lieu sacré). Ils y sacrifiaient des bœufs, des porcs, et des moutons pour les dieux dont ils voulaient recevoir la protection avant de partir au combat, ou pour guérir en cas de maladie.

Epona la déesse des chevaux et des voyageurs

 C’est une déesse, dont le nom vient d’epos, le cheval, en langue gauloise
Elle protège les chevaux  mais elle est aussi la déesse des cavaliers, des voyageurs, des conducteurs de chars.

Taranis, le dieu tonnant


Le dieu Tanaris est le dieu du tonnerre.  Il tenait à la main gauche une roue de feu, dans sa main droite la foudre et à l’épaule des anneaux représentant les éclairs.

  

Les premières villes


Dans le sud, les gaulois construisent des villages entourés de murailles et de tours. Dans le nord, ils édifient des refuges de taille importante, appelés oppidums ; Ceux-ci sont entourés par un rempart fait de pierres, de poutres de bois et de terre.

  

Ces endroits sont destinés à se protéger  et à regrouper les activités artisanales et commerciales, on y trouve également des lieux de culte (sanctuaires).

Bibracte , Alésia, Cheppe sont des capitales des peuples Gaulois.

  

Le "mur gaulois": utilisation de poutres de bois, des pierres et de terre mêlée de cailloux.

  

Voir: construction d'un mur gaulois

Les gaulois


Peu à peu, les peuples celtes qui habitent notre pays sont appelés Gaulois par les Romains. Les Gaulois n’utilisent pas l’écriture et ne forment pas un pays uni. Une soixantaine de peuples, qui ont à leur tête des princes, se partagent la Gaule.



  

Brave gais, vantards et bavards, les gaulois ont la réputation de bien se tenir à table. Ils mangent beaucoup de gibier et de sanglier, l’ancêtre de notre porc qu’ils ont domestiqué et dont ils conservent la viande salée. Ils boivent de la cervoise, faite d’orge fermentée, et de l’hydromel, boisson à base de miel.

(Voir: vie agricole animation)

Les Gaulois, comme leur lointain ancêtre sont un peuple d’agriculteurs.

(Voir: fermes gauloises)

  

Les gaulois cultivent le blé, l’orge, le millet. (Voir: outils agricoles) Ils élèvent des bœufs, des porcs, des chèvres, des moutons, des chevaux pour leur viande ou pour leur force de travail. Ce sont eux (charron) aussi qui ont su fabriquer des tonneaux de bois alors que les romains utilisaient encore des amphores, grandes cruches en terre dans lesquels ils mettaient de l’huile ou du vin.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Les Gaulois portent des braies, sorte de pantalon fermé sur la cheville.  Nous devons aussi les galoches, les ancêtres de nos chaussures montantes.

(Voir: le peuple Gaulois)

Les druides


Ce sont les druides qui sont les grands organisateurs de la religion venue de Bretagne (aujourd’hui grande Bretagne) et qui s’est peu à peu imposée au gaulois.

Pour entrer en contact avec les dieux, les gaulois utilisent les druides. Ces grands prêtres sont en même temps des juges. C’est à eux que les gaulois s’adressent quand ils s’opposent à propos d’un vol, d’un meurtre ou d’un héritage.


Chaque année, à date fixe, les druides se réunissent en lieu sacré, dans la forêt des Carnutes (près de Chartres)  car ils pensent que la forêt occupe le centre de la Gaule.

Ils enseignent que les âmes ne meurent pas mais qu’elles passent, après la mort de l’homme, dans le corps d’un autre homme. Ils étudient aussi les astres et instruisent les jeunes qui veulent devenir druides à leur tour, mais sans rien écrire, uniquement en se fiant à la mémoire.

Les druides considèrent que le chêne qui porte du gui est un arbre sacré, quand, ils en découvrent un, ils organisent une grande cérémonie. C’est un druide, revêtu d’une robe blanche, qui monte dans l’arbre et qui coupe le gui avec une serpe d’or, car le gui, pour eux, veut dire « guérit  tout ».

Conquête

 de la Gaule

La Gaule celtique

Atlas historique

Frise historique

Galerie de portraits

Lexique

Quiz

Textes et documents

Liens

Quiz

Texte

Questionnaire

SOMMAIRE

CORRECTION

S'inscrire

La Gaule

Christianisme

Les invasions

La Gaule

Les gaulois

Les gaulois

Elevage et culture

Fils et père

Les druides

Armements